AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abby la beletteuuh.

Aller en bas 
AuteurMessage
Abby

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2010
Age : 21
Localisation : Loin.

MessageSujet: Abby la beletteuuh.   Sam 20 Mar - 10:57

Nom: Abby. Et d'ailleurs, elle ne supporte pas qu'on
la nomme d'une autre manière que par son nom.
Sexe:
Femelle.
Age: Adulte.
Taille:
À peu près 25 cm.
Race: Belette.
Corpulence:
Abby est fine, souple et agile.
Caractère:
Abby est une belette aux manières de "grande dame", mais son caractère
n'est pas moins bien trempé. Elle est courageuse, fonceuse et téméraire,
un vrai garçon manqué. Comme on dit, "les apparences sont parfois
trompeuses". Néanmoins, Abby reste une jeune fille assez douce et
amicale. Elle n'est pas associable, bien au contraire, et n'hesite pas
une seconde à aider les autres. En résumé, Abby est une jeune fille
combattante et courageuse, mais aussi amicale et sympathique.
Mais
tout ne se fait pas en un jour, hein, apprenez d'abord à la connaitre,
elle sera sympa' ensuite.

Histoire: La mère
d'Abby était enceinte lors du début de la grande migration. Elle et son
mari débutèrent la migration avec les centaines d'autres animaux, mais
le jeune papa connaissait un raccourci, dont il fit part à sa femme. Ce
raccourci consistait à faire un détour par le Pic-sans-tête, puis de
traverser une plaine désertique où vivaient des tigres à dents de sabre,
cette dernière partie étant la plus difficile. La mère d'Abby approuva
l'idée de ce raccourci, même si elle avait un peur, étant donné qu'elle
attendait un bébé et que c'était risqué.
Le jeune couple prit donc,
le jour du début de la grande migration, le raccourci prévu.
Au
début, tout allait pour le mieux; ils étaient bientôt arrivés au
Pic-sans-tête, et sans la moindre encombre.
Après plusieurs jours,
ils arrivèrent dans la plaine désertique. Là encore, tout allait pour le
mieux, mais hélas.. La mère d'Abby allait mettre bas. Et déjà, des
grognements de tigres se faisait entendre.
C'était mal parti. Le
jeune père eut alors une idée, une idée très risquée, mais une idée
quand même.
Les tigres à dents de sabres étaient au nombre de 4, et
ils bondirent chacun de 4 buissons differents. Leur griffes et leur
crocs sortis, ils semblaient si méchants.. Si terribles.. Si cruels..
La
jeune maman mit bas. C'était une petite belette au pelage brun et au
ventre couleur crème. Mais bientôt, est-ce que son pelage n'allait-il
plus être qu'une mare de sang ? Comme ses parents ?..
Le père
s'approcha des félins lentement et prudemment. Il conclu un arrangement
avec eux - et il espérait qu'ils allaient tenir parole -; qu'ils
laissent Abby partir et qu'ils fassent ce qu'il veulent, ensuite, de ses
parents.
Le père avait d'autres plans derrière la tête, il pensait
que lui et sa femme pourraient survivre après ce pacte, et aller ensuite
retrouver leur fille..
Les tigres s'échangèrent d'abord des regards
entre eux, puis ils acceptèrent le marché. Après tout, qu'avaient-ils à
perdre ? Un troisième casse-croûte, une belette de 4 gramme ?..
Donc,
selon l'arrangement, les parents d'Abby l'amenèrent, suivit des tigres,
dans une forêt. Ils la mirent au pied d'un arbre, dans un tas d'herbes,
et sa mère s'accroupit difficilement à côté d'elle.
- Au revoir,
ma chérie. Il y a dans cette forêt d'autres belettes; je suis certaine
que l'une d'entre elles s'occupera bien de toi, dit la jeune maman.

Une
larme coula sur la joue de la mère. Elle s'approcha d'une des oreilles
d'Abby et lui chuchota :
- Nous reviendrons te chercher, ma
chérie.. Dans.. Dans moins de deux semaines...Ne t'en fait pas..

Des
paroles insensées et bien sûre fausses.. Mais une maman, que
voulez-vous d'autre qu'elle dise de rassurant à sa fille ?..
Sur ces
mots, le père tira sa femme par le bras et ils partirent en courant. Et
les tigres s'empressèrent de les rattraper.
Au loin, on entendait
des grognements et des hurlements.
Le seul souvenir qu'Abby a de ses
parents, c'est cette phrase.. "Nous reviendrons te chercher bientôt..
Dans.. Dans moins de deux semaines..."

Quelques heures
s'écoulèrent, des heures déchirées par les cris de desespoir d'Abby.
Elle avait peur, elle avait faim, elle était fatiguée..
Et
heureusement pour elle, quelqu'un finit par entendre ses cris. Une
belette, une femelle. Elle adopta Abby.
Plusieurs semaines passèrent
et Abby avait toujours en tête la phrase de sa maman. Et elle y croyait,
c'était bien le pire.
Abby décida de croire et de ne pas oublier
cette phrase. Elle demanda à sa maman adoptive de chasser deux
ecureuil-rats, de garder leurs griffes et de les lui donner. Sa mère
adoptive ne posa pas de questions et partit donc chasser deux
écureuil-rats. Comme promis, elle garda les griffes et les donna à Abby.

Celle-ci confectionna un fil à partir de petites lianes d'herbes.
Elle perça les griffes d'un trou qui partait d'un bord et qui
aboutissait à un autre. Puis elle les accrocha à son collier.
Abby
dit qu'au fur et à mesure des jours, elle enlèverait une des griffes de
son collier, et quand le collier ne comportera plus aucunes griffes, ses
parents viendraient la chercher. "Dans moins de deux semaines". Abby
avait calculé que deux semaines étaient égales à 15 jours, donc elle
accrocha 15 griffes à son collier.
Les jours passaient, et le
décompte des griffes s'effectuaient..
La mère adoptive était triste;
elle savait bien qu'Abby faisait tout cela pour rien.. Que ses parents
étaient morts.. Qu'ils ne viendraient jamais la chercher.. Mais elle ne
voulait pas faire de la peine à Abby, et elle la laissait compter les
griffes tous les jours, sans rien lui dire.. Et pourtant..
Bientôt,
il ne restait plus qu'une seule griffe accrochée au collier. La maman
adoptive ne pouvait plus supporter de voir Abby avec ce faux espoir en
elle.. Alors elle lui dit tout. Elle lui avoua la vérité, elle lui avoua
que ses parents ne viendraient jamais..
Abby pleurait de plus en
plus, au fur et à mesure que sa "fausse" maman parlait. Soudain, elle
hurla qu'elle ne voulait plus rien entendre. Et elle partit en courant.
Elle traversa toute la forêt et bientôt elle en fut sortie.
Depuis ce
jour, Abby n'a plus de famille. Ni vraie, ni adoptive. Sa fausse maman
n'avait pas le courage de la suivre. Elle lui avait dit la vérité et
maintenant, Abby pouvait partir et vivre sa vie. Seule.

Abby
était armée de tenacité, de courage et de volonté, mais elle découvrit
que la vie n'était pas si facile que ça.
Nombreux sont les prédateurs
qui se servent des belettes comme repas, alors la jeune belette décida
de se confectionner une "véritable" arme dont elle pourrait se servir
pour se défendre.
Pour cela, elle choisit une arme qui permettait
surtout de se défendre et non d'attaquer; un boomerang. Certes, ce n'est
pas très redoutable, mais Abby ne cherche pas la bagarre - C'est une
dame, pas une sauvage - et ainsi, elle peut distraire ses ennemis.
Avec
cette bonne idée en tête, la jeune belette chercha et finalement trouva
un gigantesque arbre où elle pourrait prendre la matière première de
son boomerang; le bois.
Abby s'approcha de l'arbre attrapa à pleines
mains une grande écorce qui dépassait un peu de l'arbre, et elle tira de
toutes ses forces afin de l'arracher.
En effet, en moins de
quelques secondes, l'écorce s'arracha.. et l'arbre avec. Non pas qu'Abby
a une force surhumaine, l'arbre devait être vieux et à moitié déraciné
du sol..
Résultat; l'arbre traversa la glace, emportant Abby avec
lui, et atterit dans un étrange soutterain.
Il faisait noir, le
plafond et le sol étaient tout deux fait de glace.
Abby se dégagea
de dessous l'arbre, son morceau d'écorce toujours dans la main, et elle
commença à marcher.
L'endroit faisait un peu froid dans le dos; il
n'y avait pas un chat. Le silence regnait en seul maître ici, et si l'on
parlait, nos paroles étaient répétées par un long echo.
Abby
avançait lentement. Elle arriva devant un immense squelette de dinosaure
qui pouvait servir de "pont". La queue du squelette partait d'un côté
d'une grande crevasse et sa tête reposait sur l'autre côté.
La jeune
belette traversa, un peu inquiète, cette longue et étrange passerelle.
Et finalement, elle arriva dans un endroit fabuleux : Le monde
soutterain des dinosaures.

Depuis ce jour, Abby vit dans le monde
soutterain.. Et elle avait toujours son bout d'écorce dans les mains. À
l'aide de quelques lianes, elle confectionna finalement son boomerang.

Autres:
Abby a toujours son collier en herbe avec une griffe
d'ecureuil-rat accrochée dessus, et elle ne sort jamais sans son
boomerang.

Image:


Le sketch est de moi, le line et la coloration d'une amie.

P.S: J'ai mis deux jours à écrire l'histoire,
désolée s'il y a des fautes d'orthographe et parfois des répétitions..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RapaceWave



Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Abby la beletteuuh.   Sam 20 Mar - 22:23

PDTRR.
Je vais pas répéter la même chose que dans mon premier message sur ta ( ou devrais-je plutôt dire MA ) présentation, jpense que t'as compris !

Tss, pauvre idiot()e, j'espère au moins qu'après cette leçon tu vas réfléchir à 2 fois avant de t'attaquer à une artiste de DeviantART.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diego

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 31/08/2007
Age : 25

MessageSujet: Re: Abby la beletteuuh.   Sam 3 Avr - 20:25

tu n'est pas valider prend un autre signature un autre avatar et une autre présentation je t'est déjà dit sur mon premier message que je pouvais te faire un avatar et une signature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesdadas.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Abby la beletteuuh.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Abby la beletteuuh.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ab] Allez quoi ! [Abby]
» 06 - I had a dream .. || Abby Summer
» Abby Cooper is here o/
» Mon cher journal, Abby • J'écris tout tout tout!
» Abby est a l'hôpital et regrette son geste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » Personnages pris-
Sauter vers: